Un plan de maintenance des pannes ?

Comment peut-on planifier un plan de dépannage qui, par nature, est imprévisible ?  Il y a pourtant plusieurs actions à mettre en place pour rendre votre équipe de maintenance plus efficace dans la gestion des pannes imprévues d’équipements et autres urgences de maintenance. Et cela grâce un logiciel de GMAO parfaitement adapté et maîtrisé. Voilà 7 Conseils essentiels pour la planification des pannes

1. Donnez la priorité à vos tâches de maintenance préventive

Définissez trois priorités. « Élevé » – doit être terminé à temps. « Moyenne » – doit être achevée mais peut être reprogrammée. « Faible » – bonne à faire, peut être sautée de temps en temps. À l’aide de votre logiciel de maintenance, établissez un calendrier de maintenance pour les machines qui inclut tous ces types de tâches pendant votre journée de travail. En cas d’imprévu et d’urgence, vous pouvez reprogrammer ou sauter des travaux de maintenance préventive de priorité « faible » et « moyenne ». Vous aurez ainsi le temps de vous occuper de la maintenance corrective.

2. Analysez l’historique de vos bons de travail

Voyez s’il y a des moments où les équipements ont tendance à tomber en panne. Par exemple, vous pouvez constater un changement de saison lorsque le temps devient chaud ou froid, ou pendant une saison chargée où l’équipement est fortement utilisé. Une fois que vous aurez confirmé ces tendances, vous pourrez vous assurer que vos effectifs d’entretien sont suffisants pendant ces périodes. Encouragez les gens à prendre des vacances pendant les périodes moins chargées, prévoyez des formations pendant les périodes plus calmes, engagez du personnel temporaire, etc.

3. Donnez la priorité aux équipements en fonction de l’acceptabilité des retards dans leur réparation

Par exemple, si l’une de plusieurs machines similaires tombe en panne, il ne s’agira peut-être pas tant d’une urgence. D’autres machines peuvent être en mesure de gérer la production perdue. Vous pouvez aussi « emprunter » un équipement de remplacement au vendeur. Cela vous donnera une certaine souplesse pour décider quand réparer les pannes d’équipement.

4. Utilisez les données historiques pour identifier les équipements qui tombent fréquemment en panne

Identifiez les causes les plus fréquentes de panne. Planifier l’entretien préventif pour réduire ces pannes. Vous pouvez également envisager de remplacer ces équipements si des alternatives plus fiables sont disponibles. Voir l’article « Analyser les rapports de pannes de machines/équipements à partir d’un logiciel de GMAO » pour plus d’informations sur l’utilisation de ces rapports.

5. Utilisez les données historiques pour trouver les pannes d’équipement les plus courantes

Assurez-vous qu’elles ne sont pas dues à des erreurs de l’utilisateur ou de l’opérateur. Par exemple, surcharger une machine, ignorer les avertissements de l’équipement, etc. Veillez à ce que les techniciens soient formés pour réparer rapidement ces pannes. Cela garantira un délai d’intervention rapide et augmentera la satisfaction du client ou de l’utilisateur final.

6. améliorer la disponibilité des pièces de rechange

Cela peut être difficile à faire car les pannes ne sont pas prévisibles. Mais le fait de ne pas disposer de pièces de rechange pour réparer une panne d’équipement entraînera des retards. Le fait de disposer d’un grand nombre de pièces de rechange (éventuellement coûteuses) augmente les dépenses de maintenance. Là encore, les données historiques peuvent être utiles pour vous donner une idée des pièces de rechange et des fournitures que vous devez avoir sous la main pour faire face à la plupart des types de pannes courantes. Vous pouvez également identifier les fournisseurs qui peuvent vous procurer rapidement les pièces de rechange et les fournitures dont vous avez besoin. L’article « 6 Ways CMMS/ Maintenance Software Can Improve Vendor Management » contient des informations utiles.

7. Passez régulièrement en revue les recommandations des fabricants

Assurez-vous que vous suivez les pratiques recommandées lorsque vous effectuez la maintenance. Certaines étapes de maintenance manquées peuvent être la cause de certaines défaillances de l’équipement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *